Que pense l’Islam des différentes religions ?

Publié le 09/03/2018 par Julien Barbe 0

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

Parmi les sujets que l’on retrouve fréquemment, tant chez les musulmans que chez les non-musulmans, il y a cette question : que pense l’islam des autres religions ?

Du point de vue de l’islam, il n’existe qu’une seule Religion, celle de Dieu. Et cette Religion depuis Adam jusqu’à aujourd’hui a pris bien des formes et bien des noms, pour la simple raison que l’humanité, comme l’être humain, grandit et fait face à des besoins différents. Si on imagine mal qu’un enfant puisse avoir les mêmes besoins qu’un adulte, il en est de même pour l’humanité d’il y a 3000 ans avec celle d’aujourd’hui. Au fil du temps et au travers des différentes révélations, Dieu agit avec pédagogie envers l’humanité en lui apportant ce dont elle a besoin au moment voulu. L’islam reconnait donc les autres traditions, mais reconnait surtout le lien de continuité qui relie chacune d’elles pour ne former qu’un tout, une seule histoire.

Depuis toujours la Religion n’a eu qu’un seul but : ramener l’Homme à sa nature, à ce qui est bon pour lui, pour en faire une lumière pour lui et pour les autres. Regardez comme les gens sages apaisent les autres personnes autour d’eux par leur simple présence. Regardez comme les gens agités agitent les autres autour d’eux de la même façon. Et nous, que souhaitons-nous devenir ? Que souhaitons-nous être ?

L’islam respecte le droit de chacun à choisir sa spiritualité et sa manière d’investir son dialogue avec Dieu, mais met en garde sur ce lien de continuité qui relie chaque tradition pour n’en former qu’une seule qui évolue avec le temps. Le christianisme a certes existé et faisait autorité à une époque où Jésus est arrivé. De même que le judaïsme et d’autres traditions plus anciennes. Autorité signifie que l’ensemble des règles défini par la révélation d’une époque précise permettent à tous d’investir un dialogue avec Dieu dans les meilleures conditions.

Faut-il être musulman pour croire en Dieu, et prier Dieu ? Non, bien sûr. Dieu a créé chaque être humain de sorte que chacun d’entre nous communique avec Lui en permanence. Mais le logiciel islamique est le seul qui permettra à l’Homme actuel d’avoir une grille de lecture complète sur ce qu’il est, sur ce qu’il vit et sur la manière dont il doit investir son dialogue avec Dieu. Les autres traditions usant d’un logiciel ancien et déformé au fil du temps   sont, de fait, dépassées face aux enjeux actuels.

En d’autres termes, l’islam reconnait chaque être humain pour ce qu’il est, et reconnait le droit à chacun de choisir ce qu’il souhaite pour lui-même. Mais l’islam informe que dans une démarche de cheminement, l’itinérant non-musulman se retrouvera face à un plafond de verre qui l’empêchera d’aller plus loin, car la méthode qu’il utilise est inadaptée aux besoins d’un être humain vivant au XXIe siècle. Il pourra, certes, progresser en tant qu’être humain, en travaillant son intention, en faisant de son mieux au quotidien avec son entourage, au travail, avec sa famille. Mais il se limiterait lui-même à accomplir le minimum, car l’être humain est fait pour tout autre chose et son potentiel dépasse de loin les limites accordées à notre imagination.

Ainsi, la Religion donne à chacun tout ce dont il a besoin pour devenir quelqu’un d’accompli, qui pèse le poids de ses mots lorsqu’il parle, qui distingue le bien du mal, qui sait comment transformer une situation pénible et explosive en une situation agréable pour tous, qui a un regard bienveillant même sur ceux qui le détestent, qui rayonne sur les autres par sa présence, et bien plus. Il serait beaucoup plus aisé de l’expliquer si les musulmans eux-mêmes étaient le reflet de ce potentiel dont ils sont les gardiens. Mais les musulmans d’aujourd’hui dans leur très large majorité ne cheminent pas, et n’honorent pas la responsabilité qui leur a été donnée. Ce potentiel est pour l’heure totalement invisible.

C’est à chacun de nous qu’il appartient de revenir à ce que Dieu nous a donné, pour devenir des reflets de Sa Vérité, et honorer Son Nom, pour le reste de la Création.

Commentaires (0)

Nouveau commentaire