Iqad al-Himam : Sagesse 14

Publié le 17/12/2017 par Karim C 0

Sagesse précédente Sommaire Sagesse suivante

L'Univers tout entier est obscurité mais la manifestation du Vrai l'illumine. Celui qui voit l'Univers sans qu'il ne voit Dieu en lui avant lui ou proche de lui, c'est qu'il manque de lumière. Les soleils de la connaissance lui sont voilés par les nuages de la création.

 

L'Univers, c'est ce qui a été façonné par la Puissance et qui est visible aux yeux. L'obscurité est l'opposé de la lumière, elle est le néant, alors que la lumière est existante.

« Le fait briller » c'est-à-dire qui le rend lumière.
Les manifestations du Vrai signifient Son épiphanie (le fait qu'Il se montre). Je dis que l'Univers du point de vue de sa création physique, matérielle ainsi que sa manifestation est obscurité, car c'est un voile pour celui qui s'arrête à son apparence plutôt que de contempler Son Seigneur. C'est un nuage qui recouvre le soleil des significations spirituelles pour celui qui s'arrête à l'aspect extérieur des contenants existants dans ce bas-monde.

C'est ce à quoi faisait allusion Shushtari quand il dit : « Ne regarde pas les contenants, puise plutôt dans la mer des significations, et peut-être Me verras tu ». Si on tient compte des exemples et des considérations que l'on a évoqués plus haut, on peut dire que le monde tout entier est obscurité mais que Dieu S'y manifeste et Se montre et Il l'illumine. Celui qui regarde avec ses sens externes ne perçoit qu'un sens obscur, dépourvu de lumière. Celui qui va au-delà des cinq sens externes et pénètre leur interne, il verra une lumière du Malakout (monde du royaume de la puissance).

Dieu le Très-Haut dit : « Dieu est la lumière des cieux et de la terre » ce qui renvoie à la parole du maître lorsqu'il dit : « l'univers tout entier est obscurité ». Il s'agit en réalité des voiles qui sont les apparences extérieurs des créatures, gravés dans les miroirs de leurs cœurs. Pour ceux qui détiennent les connaissances, leur vision spirituelle arrive à pénétrer les apparences jusqu'à la contemplation de Vrai. Ils voient l'univers comme étant une lumière qui déborde de la mer du Jabarout. C'est ainsi que l'univers entier est pour eux une lumière. Le très-Haut a dit : « regardez ce qu'il y a dans les cieux et la terre ». C'est-à-dire regardez les lumières qui émanent du Malakout et les secrets du Jabarout. Ou bien regardez les secrets des significations qui résident dans les contenants. Le Prophète, que la prière et les bénédictions soient sur lui, a dit : « Dieu s'est voilé aux habitants des cieux tout comme il s'est voilé aux habitants de la terre. Les gens de la haute assemblée cherchent après Lui et Le demandent, tout comme vous Le cherchez et Le demandez. Il ne s'incarne en rien, et rien ne Lui échappe ». Ces significations sont des saveurs qui ne sont pas perceptible par l'intellect, ni transmises dans les livres. Elles s'acquièrent par la compagnie des gens qui ont goûté à ces saveurs. Soumets-toi et ne critique pas. Si tu n'as pas vu la nouvelle lune, remets-toi aux gens qui l'ont vu de leurs yeux. Ibn Ata Illah a ensuite divisé ceux qui témoignent du Vrai en trois catégories : les gens du commun, l'élite, et l'élite de l'élite.

Les gens de la station du Baqa (le fait de continuellement demeurer et subsister en Dieu) attestent du Vrai lorsqu'ils leur arrivent de poser le regard sur l'Univers. Ils reconnaissent l'empreinte de Dieu et la lui attribuent, ils n'attestent de rien d'autre que Lui. Grâce à leur perfection ils savent reconnaitre et distinguer l'intermédiaire et la médiation. Ils témoignent du Vrai à travers la vision des choses intermédiaires directement, sans que cela ne soit due à un concours de circonstances, sans que cela ne soit non plus prématuré ni retardé. « Depuis que j'ai connu le Maître je ne vois rien d'autre que Lui. »

Ainsi pour nous, tout autre que Lui nous est interdit. Le maître Moulay Abd Salam Ibn Machich a dit à Abou Hassan Shadhili : « Ô Aba Al Hassan, concentre toi sur ta vision spirituelle et tu trouveras Dieu en toute chose, avec toute chose, avant toute chose, après toute chose, au-dessus de toute chose, et au-dessous de toute chose, près de toute chose et englobant toute chose. La Proximité est un de ses attributs, et parmi Ses qualités il y a le fait qu'Il soit Celui qui englobe. Il n'est pas astreint aux circonstances, aux limites, aux lieux, aux directions, à la compagnie et de proximité du point de vue de la distance, ni à l'influence des créatures. Efface tout par Ses attributs du Premier, du Dernier de l'Extérieur, de l'Intérieur. Il est Lui. ».

Dieu était et rien n'était avec Lui, et Il est maintenant comme Il était avant. Un des connaissant a dit : « Je n'ai rien vu sans y voir Dieu, mais je ne le vois pas en tant que contingent. »

Les gens du cheminement spirituel témoignent de l'Univers, puis ils témoignent de Celui qui l'a façonné ainsi que de Son empreinte. L'Univers s'efface ensuite à leur vue après avoir porté leur regard sur Dieu. C'est l'état spirituel des gens ayant des aspirations spirituelles élevées, celui des gens qui sont arrivés à la station où ils se sont éteint en Dieu, voient Dieu avant même de voir les créatures. Ils ne voient pas la créature elle-même, ils n’y prêtent plus attention du fait de leur ivresse spirituelle. Ils se sont absentés pour les intermédiaires, annihilés dans la Sagesse, noyés dans la mer des lumières. Les vestiges de ce que Dieu a créé leur sont effacés.

Certains d'entre eux on dit à propos de cette station : « On ne voit pas une chose sans que l'on ne voit Dieu avant elle. Les gens du voile parmi les gens qui ont besoin de preuves et de démonstrations ne voient que l'univers des créatures et ceci concerne le commun des musulmans faisant parti des gens de la droite. La lumière leur manque ou leur fait défaut. Elle ne leur est pas permise. Le soleil des connaissances leur a été voilé par les nuages des vestiges de la création après qu'il se soit levé et que ses lumières aient brillés. Cependant avec le soleil il faut obligatoirement des nuages, tout comme il faut un voile pour la beauté. »

Par Dieu comme les paroles de ce poète sont douces. Elle ne s'est voilé qu'en soulevant son voile. Il est étonnant que ce soit les apparences qui soient cachées.

Un autre a dit :

« Tu t'es manifesté de manière à ce que tu ne sois occulté à personne. A l'exception de l'aveugle qui n'arrive même pas à voir la lune. Cependant Tu t'es intériorisé par ce avec quoi Tu t'es manifesté avec Ton voile. Comment pourrait-on connaitre celui qui s'est dissimulé avec Sa Puissance ? »

Ce rend Sa domination apparente, le Très-Haut l'a voilé dans sa manifestation.

Sagesse précédente Sommaire Sagesse suivante

Commentaires (0)

Nouveau commentaire