Iqad al-Himam : Sagesse 22

Publié le 14/03/2018 par Karim C 0

Sagesse précédente Sommaire Sagesse suivante

Tu n’émets pas un souffle sans qu’il ne soit précédé par un décret.

 

Je dis que le souffle, c'est le temps d'une inspiration et d'une expiration, ce temps et plus long qu'un clin d'œil, un clin d'œil est plus long que l'instant d'un regard, c'est-à-dire le temps qui s'écoule entre le fait de lancer un coup d'œil et de recevoir l'information. Le décret c'est la science des choses avant même qu'elles se passent ou qu'elles apparaissent. Dieu est le plus connaissant sur les périodes les lieux, les quantités, et le nombre d'individus, les qualités dont Il dote Ses créatures ou ce qu'Il descend sur elles comme calamités. O homme, si tu te rends compte que chacun de tes souffles est préétabli dans le décret, et que rien ne résulte de toi ou de quiconque sans que Sa science ne l'est précédé, et qu'il ne L'ai écrit, alors tu te dois d'accepter et d'être satisfait par ce que la prédestination t'as réservé. Ta respiration est comptée, tout comme le clignement de tes yeux ainsi que tes regards sont limités. Si tu arrives à ton dernier souffle alors tu passes dans l'autre-monde. Si même ton souffle est compté, que penser, et pourquoi ne pas se préoccuper alors de tes pas, de tes pensées, ainsi que de tous tes autres gestes.

 Que Dieu accorde la fortune à celui qui a dit :

« Nous avons fait ces pas qui ont été écrit pour nous. Et celui pour qui Tu as écrit qu'il devrait faire ces pas, il n'a pas d'autre choix que de les faire. »

La réalité de l'acceptation et de la satisfaction est que tu appréhende les afflictions avec le sourire. La réalité de la soumission est que les malheurs et les bienfaits te soient égaux, car tu ne peux choisir l’état dans lequel Il a désiré que tu demeures. C'est la station des gens de la perfection. Jusqu'à ce qu'ils aient réalisés l'extinction. Que Dieu nous fasse bénéficier des avantages liés à leur évocation et qu'Il nous fasse suivre les traces de leur cheminement spirituel. Amine.

La septième convenance : Arriver à être au contact des lumières.

Le maitre, que Dieu l'agrée, nous donne une vingt troisième sagesse

Sagesse précédente Sommaire Sagesse suivante

Commentaires (0)

Nouveau commentaire