Iqad al-Himam : Sagesse 26

Publié le 14/03/2018 par Karim C 0

Sagesse précédente Sommaire Sagesse suivante

Un des signes de la réussite finale, c'est le retour à Dieu aux commencements.

La réussite dans une chose, c'est que le but soit réalisé et que l'on bénéficie de ce que l'on en voulait. Une demande et une recherche réussie, c'est lorsqu'il y a un aboutissement, et que l'on a obtenu ce que l'on voulait. La fin d'une chose, c'est lorsqu'elle a été complètement réalisée, et son commencement signifie les débuts.

Je dis : Ô aspirant si tu projettes ton aspiration spirituelle sur une demande quelle qu'elle soit, et que tu désires la réussite pour ton affaire, que ton souhait se réalise, que le dénouement soit heureux, et que les conséquences qui en découleront soient louables, alors revient à Dieu au commencement de ta recherche, dépouille toi de ta pseudo force et de ta pseudo puissance. Dis comme le Prophète, que la prière et la paix soient sur lui : « Si cela provient de Dieu alors ça adviendra. » Alors ne convoite pas et ne te soucies pas de ce que tu as demandé. Il n'y aura que ce que Dieu veut, et s'Il ne veut pas il ne se passera rien. Si les Hommes et les djinns se réunissaient pour t'être utile dans quelque chose que Dieu n'a pas décrété pour toi, alors ils seraient incapables de t'apporter la moindre aide. Et s'ils se réunissaient pour te nuire par quelque moyen, et que Dieu ne l'avait pas décrété pour toi, alors ils en seraient incapables. Comme la parole du Prophète (hadith) le dit : « les plumes se sont asséchés et les pages ont été fermées. » De cette manière tu comptes sur Dieu et tu lui remets ton affaire, tu verras alors la préscience de Dieu. Voilà un des signes de la réussite finale et de l'obtention de ce que tu as demandé, que cela soit perceptible par les sens et réalisé dans le monde matériel ou pas. Ta volonté est ainsi en harmonie avec celle de Dieu, elle ne va pas dans le sens de ton égo, et ce que tu veux obtenir devient pour toi acquis de droit. Tu ne convoites que ce que Dieu a décrété, tu ne regardes que ce qui émane de Dieu, tu es alors annihilé à la part qui t'es attribuée et à tes appétits. Si tu cherches avec assiduité une chose avec ton égo, en comptant sur ta force et ta puissance extrêmement soucieux de l'obtenir, voilà un signe que tu ne l'obtiendras pas, et que les espoirs que tu y avais mis seront réduit à néant. Il n’y aura pas de réussite finale. Si ce que tu as demandé s'exauce à première vue, tu y place ta confiance et par cette cause, tu t'épuises, alors qu'en réalité tu n'as pas été allégé des tenants et des aboutissants de ton affaire. Elle n'a pas été prise en compte.

Tout ceci a été expérimenté par les gens du commun et ceux de l'élite, cette sagesse complète celle qui la précède et y apporte d'autres explications et Dieu est savant.

Ibn 'Ata Illah termine de traiter le sujet avec un principe général qui vient appuyer ce qui a été dit précédemment en disant : (Sagesse suivante)

Sagesse précédente Sommaire Sagesse suivante

Commentaires (0)

Nouveau commentaire