Iqad al-Himam : Sagesse 37

Publié le 22/03/2018 par Karim C 0

Sagesse précédente Sommaire Sagesse suivante

Le rayonnement de la vision spirituelle te montrera qu'Il est proche de toi. L'essence de la vision spirituelle te fera réaliser ton anéantissement face à Son Existence. La réalité de la vision spirituelle te fera constater sa Seule Existence sans ton existence ou ton anéantissement. Dieu était et rien n'était avec Lui. Et Il Est maintenant comme Il a toujours été.

La vision spirituelle est l'œil du cœur, aussi bien que le regard est l'œil du corps. La vision spirituelle perçoit les significations subtiles et lumineuses. Le regard voit les lumières et les ténèbres illusoires perceptibles par l'œil nu. La vision spirituelle comporte cinq niveaux dont le plus ultime est la lumière des significations subtiles.

Le premier : il s’agit de ceux dont la vision est détériorée au point de les rendre aveugles, pour en arriver même à nier la lumière originelle du Vrai. Sidi Al Busiri a dit : « L'œil refuse de croire à la lumière du soleil parce qu'il est atteint d’une conjonctivite. La bouche refuse de boire de l'eau à cause de la maladie. » Il s'agit de la vision spirituelle des mécréants : Le Très-Haut dit « Mais, en vérité, ce ne sont pas les yeux qui sont aveugles ; ce sont les cœurs, dans les poitrines, qui sont aveugles. »

Le second : il s’agit de ceux qui ont une vision spirituelle existante mais qui est bloquée à cause de sa faiblesse, due à une maladie. La vision spirituelle reconnaît qu'il y a une lumière, mais elle n'est pas assez forte pour pouvoir la contempler, elle ne voit pas non plus si elle est proche ou éloigné de la vision de cette lumière. Il s'agit là des musulmans du commun.

Le troisième : il s’agit de ceux qui ont une vision spirituelle existante renforcée, à tel point que l'œil du cœur est proche de l'ouverture. Mais à cause de l'intensité de l'éclat de la lumière, ils sont incapables d'ouvrir leurs yeux. Ils réalisent, cependant, que l'éclat de la lumière est proche d'eux. Il s’agit de la grande masse des gens qui se sont tourné en direction de Dieu. On appelle cette station le rayonnement de la vision spirituelle.

Le quatrième : il s’agit de ceux qui ont une vision spirituelle forte et dont l'œil du cœur est ouvert. Ils ont conscience des lumières qui les entourent, à tel point que la contemplation de ces lumières les font s’oublier eux-mêmes. Il s'agit de l'élite des gens qui se sont tournés vers Dieu. Cette station s'appelle la source de la vision spirituelle, « l'œil du cœur ».

Le cinquième : il s’agit de ceux qui ont une vision spirituelle totalement saine. Leur lumière s'est intensifiée, elle a rejoint la lumière originelle, et elle ne voit plus que par elle. Leur vision spirituelle renie toute lumière voulant se greffer à la lumière spirituelle. Dieu était et rien n'était avec Lui, et Il est maintenant tel qu'Il a toujours été.  On appelle cette station la station de la réelle vision spirituelle.

On a nommé une station le « rayonnement spirituel » parce que lorsqu'une personne y accède et lorsqu'il voit l'existence des créatures et des formes du monde physique, celles-ci se gravent dans le miroir de sa vision spirituelle, et elles le voilent de la contemplation de la lumière qui est à l'origine de ceci. Par contre lorsque les choses s'affinent et deviennent moins denses et que les preuves deviennent lumineuses, la personne voit le rayonnement de la lumière derrière les choses. Il est très près de la lumière, il constate le rayonnement mais ne perçoit pas encore la lumière. C'est la lumière de la Foi (imane) et c'est la station de la science de la certitude (3Ilm Al Yaqin).  

On a désigné une station comme étant celle de la source de la « vision spirituelle » ou de « l'œil du cœur » car lorsque la vision spirituelle s'assainit et se renforce, l'œil s'ouvre. Il voit la lumière qui l'englobe et à laquelle il est lié. Cette station est désignée du fait que la vision spirituelle s'ouvre et qu'elle perçoit ce qui est caché aux autres. On peut aussi l'appeler la station de l'œil de la certitude ('Ayn Al Yaqin ). Une autre station est désignée comme étant la station de la « réelle vision spirituelle », du fait que la vision spirituelle perçoit le Vrai à Son origine, jusqu'à s'absenter et en oublier la contemplation de la création. On la nomme communément la station de la « véritable certitude. »

Le rayonnement spirituel c'est la lumière de la Foi (imane) pour les gens qui sont constamment sur leur garde. La vision spirituelle ou de « l'œil du cœur » c'est la lumière de l’excellence (Ihsane) des gens de la contemplation. Et la réelle vision spirituelle est la lumière de la fixation et de l'enracinement pour les gens du dialogue intime. On dit aussi que le rayonnement spirituel est la lumière de la science de la certitude. La vision spirituelle originelle ou « l'œil du cœur » est la lumière de la source de la certitude. Et la réelle vision spirituelle est la lumière de la véritable certitude.

Sache que la certitude est destinée, aux gens qui ont besoins de preuves et de démonstrations. La source de la certitude est destinée aux gens du dévoilement spirituel, ceux qui sont doués d’éloquence et qui guident vers Dieu d’une belle manière. La véritable certitude concerne les gens de la contemplation et de l’attestation (ndT Ils attestent de Dieu grâce à sa vision). Pour illustrer cela on peut prendre l'exemple de l'évocation de la Mecque. Certains en ont entendu parler mais ils ne l'ont pas vu, ils ont donc la certitude par la science qu'ils ont acquise qu'elle existe bien. S'ils la surplombent et la regardent sans y pénétrer, ils acquièrent la certitude de son existence par la vision, et quand ils y pénètrent et y demeurent alors ils ont la véritable certitude de son existence. C'est la même chose pour celui qui cherche la Vérité. Tant qu'il reste derrière le voile annihilé de ses œuvres, absorbé par ses actes, il est dans la science de la certitude, s'il s'élève et vois plus loin que les œuvres, il est honoré par l'absorption dans l'Essence, il s'y annihile, cependant il n'y demeure pas, on appelle ceci la source/l'œil de la certitude. S'il se stabilise et arrive à y demeurer constamment alors il entre dans la station de la certitude véritable. Le rayonnement de la vision spirituelle s'applique aux gens n'ayant accès qu'au royaume du Moulk, l'œil/la source de la vision spirituelle s'applique aux gens ayant accès au royaume du Malakout, et la véritable vision spirituelle s'applique aux gens ayant accès au royaume du Jabarout.

On peut encore exprimer ce qui a été dit d'une manière différente : le rayonnement spirituel se rapporte aux personne qui sont totalement absorbées par leurs œuvres et leurs actes, l'œil/la source de la vision spirituelle concerne les gens qui se sont absorbés par l'essence divine, et la véritable vision spirituelle se rapporte à eux qui se sont annihilés dans l'annihilation. Les rayons de la vision spirituelle te permettent d'attester que le Vrai est proche de toi, c'est à dire qu'il t'incombe d'attester que les lumières du Vrai sont proches de toi, le Très-Haut a dit : « Nous avons créé l'homme et Nous savons ce que son âme lui susurre. Nous sommes plus proches de lui que sa veine jugulaire. » Il dit aussi : « Et il est avec vous ou que vous soyez » L'œil/la source de la vision spirituelle te fait constater que tu es éphémère et donc voué à disparaître, tes illusions et ton imagination vont arriver à terme, tu constates et attestes de Son existence, c'est-à-dire l'existence du Vrai. Il devient impossible d'attester de son existence et en même temps de l'existence d'un autre que Lui. Si tes illusions et ton imagination disparaissent et que tu t'oublies à toi-même, c'est-à-dire que tu t'annihiles à ta propre existence, tu attestes de ton Seigneur par ton Seigneur. C'est un signe que ta vision spirituelle s'est ouverte, c'est la guérison de ton secret comme l'a dit Sidi Abd Rahmane Al Majdhoub.

Celui qui témoigne de l'univers par l'univers tire sa grandeur par l'aveuglement de l'œil de son cœur. Celui qui témoigne de l'univers par Celui qui l'a façonné trouve le remède pour son secret. Cela signifie littéralement que le commun des musulmans à l'œil intérieur aveugle, et ce qui a été détaillé précédemment le prouve. La vision est bonne, c'est seulement l'œil qui est fermé, contrairement à la vision des mécréants qui sont complètement aveugle. La véritable vision spirituelle te fait attester de la seule existence du Vrai, pas de la tienne, car à la base tu es absent à toi-même, tu ne peux attester de ton inexistence. La non existence ne peut être confirmée et affirmée que par quelqu'un qui a une existence propre, et il n’y a rien d'existant avec Dieu. Dieu était alors qu'il n’y avait rien avec Lui. Et il est maintenant tel qu'Il l'a toujours été.

Cet ajout du maître n'est pas dans la tradition prophétique originelle (hadith) mais sa signification est vraie. Le changement est impossible pour Dieu le Très-Haut. Muhyi Din Al Arabi a dit : « Celui qui atteste que les créatures n'ont pas d'acte à proprement parlé a gagné et celui qui atteste qu'elles n'ont pas de vie seront récompensés. Celui qui les regarde et témoigne avec l'œil de la non existence est arrivé. » Je dis : Celui qui les regarde avec l'œil de la non-existence est définitivement parvenu. Certains ont déclamé les vers suivants :

« Celui pour qui la création est un mirage, s'est élevé au-dessus du voile.
Tu vois qu'il s'élève vers l'existence. Sans éloignement ni rapprochement.
Sans qu'il n'ait eu besoin de formuler une requête pour arriver à Lui.
Sans que l'on ne l'indique non plus de le faire. »

Sagesse précédente Sommaire Sagesse suivante

Commentaires (0)

Nouveau commentaire